Comment sont déterminés les horaires figurant dans les calendriers

قال الله تعالى

﴿ إِنَّ الصَّلَاةَ كَانَتْ عَلَى الْمُؤْمِنِينَ كِتَابًا مَوْقُوتًا

ce qui signifie : « Certes, la prière a été prescrite aux croyants et doit être accomplie en des temps déterminés. »

Or, le Prophète de DIEU nous a indiqué́ la méthode pour les déterminer par sa parole qui signifie :

« Font partie des meilleurs adorateurs de DIEU ceux qui prennent en considération le soleil, la lune et les ombres pour accomplir la prière. »

( إِنَّ خِيارَ عِبادِ اللهِ الَّذِينَ يُراعُونَ الشَّمسَ والقَمَرَ والأَظِلَّةَ لِذِكْرِ اللهِ )

La détermination des horaires des prières doit être basée sur l’observation des signes indicateurs tels qu’ils ont été rapportés du Prophète de DIEU.

  • La prière du dhouhr : son temps commence lorsque le soleil s’écarte du milieu du ciel en direction du couchant et dure jusqu’à ce que l’ombre d’un objet atteigne la longueur de l’objet lui-même en plus de l’ombre qu’il avait au moment de la culmination du soleil, lorsqu’il était au milieu du ciel.
  • La prière du ^asr : son temps commence dès la fin du temps du dhouhr, sans intermède entre les deux, et dure jusqu’à la disparition totale du disque solaire.
  • La prière du maghrib : son temps commence dès la fin du temps du ^asr et dure jusqu’à la disparition de la lueur rouge présente après la disparition du soleil, du côté du couchant.
  • La prière du ^icha’ : son temps commence à la fin du temps du maghrib et dure jusqu’à l’apparition de l’aube véridique, la lueur blanche transversale à l’horizon est, qui apparaît fine puis s’élargit et se répand.
  • La prière du soubh : son temps commence à l’aube, c’est-à-dire à la fin du temps du ^icha’ et dure jusqu’à l’apparition de la première partie du disque solaire.

Pour la prière du soubh, le signe indicateur est donc l’aube véridique : l’apparition des premières lueurs à l’horizon est, après l’obscurité de la nuit.

Les horaires de ce calendrier étant obtenus par le calcul, l’AICP invite les utilisateurs à procéder avec précaution : pour le jeûne, abstenez-vous de tout ce qui le rompt vingt minutes avant le temps indiqué pour le fajr (’imsak). Et pour l’accomplissement de la prière du soubh, il est important de vérifier visuellement que son temps est entré en observant la lueur blanche de l’aube véritable avant d’entamer votre prière. Nous continuons nos efforts et espérons confirmer par l’observation visuelle la validité de l’ensemble de ces horaires obtenus par le calcul, si Dieu le veut.

Soutenez votre Association
Faîtes un DON